mercredi 3 janvier 2018

En décembre


 
Parce que oui, on est passé à travers ce mois de décembre, le plus sombre depuis 80 ans paraît-il et très exceptionnellement pluvieux... il est vrai qu'on s'est bien souvent fait arroser par la pluie sur nos vélos et que les journées semblaient encore plus courtes... il a bien fallu chasser la grisaille en allumant des petites lumières partout dans la maison... on a fêté le passage de Saint Nicolas, traversé une session d'examens et vu le grand rentrer dans son "blocus", écouté Félix et la chorale chanter, regarder tomber la neige (mais surtout la pluie, comment ça je me répète?), installé une branche lumineuse avec l'idée de se passer de sapin, et la crèche, et puis finalement quand même sauver un pauvre sapin soldé tout seul sur le parking du brico... on a fêté et refêté Noël, bien mangé, été gâtés... savouré la chance d'être entouré de tout cela et de nos familles quand tant d'autres n'ont rien ou si peu...
apportés par Saint Nicolas, le château de Poudl*rd Leg* pour Félix Potter, un kit pour fabriquer ses propres boules de bain pétillantes pour Romane, et même un lit double pour le plus grand !
sans oublier la tradition de mon cadeau à moi, avoir les 4 qui posent pour la traditionnelle carte de voeux !
  et chez vous, décembre? 

samedi 23 décembre 2017

Félix Potter fête ses huit ans

 (clic pour la musique)
Pour les huit ans de ce petit garçon, j'avais très envie de réaliser une fête "Harry P*tter", d'abord parce qu'il est fan (des disques racontés par Bernard Giraudeau), et ensuite parce que le thème décliné notamment ici  me semblait très inspirant ! 
J'ai donc épinglé comme une folle sur P*nterest  et me suis lancée avec beaucoup de plaisir dans de multiples bricolages successifs ou simultanés, provoquant quelques regards en coin de la part de l'ensemble de la famille... ;-)

Première étape, les invitations : 
Rien de bien particulier, on peut facilement télécharger les fontes Harry P sur le net ainsi que le blason de Poudlard !
Pour les enveloppes je me suis amusée à découper des timbres
  (images trouvées sur le net, reproduites en petit format et découpées aux ciseaux cranteurs)
et à faire un tampon "post-hibou" 
(technique apprise à la maison ABC, avec du caoutchouc mousse collé à la colle pritt sur un morceau de bois, pour ceux pour qui ça n'est pas clair, la technique est expliquée ici

Deuxième étape, la confection d'une cape pour chaque enfant. 
J'adore les fêtes déguisées et aussi faire des déguisements, si vous venez régulièrement par ici vous avez déjà dû le comprendre :-)
Nous avions autorisé Félix à inviter 11 enfants, pour qu'ils soient 12 au total, donc 3 dans chaque maison de Poudlard. 
  Il existe des dizaines de modèles de robe "Harry P" sur le net et Pinterest en regorge. Mais comme j'avais quand même 12 capes à coudre et pas envie de dépenser une grosse somme, j'ai réfléchi à un modèle économique en tissu. (Note pour les "vraies" couturières, je n'ai respecté aucune règle d'orthodoxie couturesque ! Il faut considérer ceci comme du bricolage plutôt que de la couture !)
J'ai finalement totalement improvisé un modèle de cape avec col, inspirée au départ de celle-ci. J'ai acheté 5 m de tissu noir en 140cm de large, dans les rouleaux soldés du magasin de tissu du coin (4€/m). Mon idée était de découper des cercles de 70 cm de rayon, chaque cercle étant ensuite divisé en 2 pour faire une cape en demi cercle (j'ai utilisé une craie attachée à une ficelle pour découper les cercles). (J'ai coupé aux ciseaux chanteurs pour ne pas devoir faire d'ourlet).
Histoire de gaspiller le moins de tissu possible, j'ai utilisé les chutes (l'espèce de "triangle" arrondi qui reste quand on découpe un cercle dans un carré...) pour faire les cols en pointe, qui ont été doublés de satin, eux aussi choisis dans les "choix économiques" du même magasin.
(je pliais la chute de tissu en 2 à partir de la pointe pour redécouper un "triangle" légèrement arrondi qui soit symétrique)

Un liseré en satin complétait le tout pour donner à chaque cape les couleurs des maisons de Poudlard (rouge/jaune pour Gryffondor, vert/argent pour Serpentard, bleu/argent pour Serdaigle, jaune/noir pour Poufsouffle).

et voilà le travail ! (comptez +/- 15 minutes /cape une fois que le modèle a été testé!)
Les blasons sont simplement imprimés sur du papier et cousus au comme tels au point zigzag sur les capes (j'ai réfléchi à imprimer sur du papier transfert ou même directement sur le tissu avant de renoncer car ça me paraissait trop compliqué pour un déguisement porté une après-midi!). 

Etape suivante : les baguettes magiques! 
Là encore j'ai utilisé la "recette" qu'on trouve un peu partout, qui utilise des baguettes chinoises et un pistolet à colle. (comme vous voyez j'ai acheté des baguettes rouges parce que ce sont les premières qui me sont tombées sous la main, mais ça m'a compliqué la vie pour les peindre! mieux aurait valu des toutes simples!)

Chaque baguette était différente et pour mieux correspondre au livre, j'ai rajouté à chacune décrivant de quel "bois" elle était faite, que élément magique elle contenait et quel sortilège était sa spécialité (ex : "bois d'olivier centenaire, poil de loup garou, idéale pour les métamorphoses"), avant de les emballer dans un petit carré de papier de soie bleu. 
J'ai également préparé pour chaque enfant un livre de potions (cfr. infra) et un livre de sortilèges (qui reprend la liste de toutes les formules magiques utilisées dans les livres, avec leur effet, trouvée ici) 

 Les activités !
Comme la fête avait lieu un mercredi après midi, nous avons été chercher les enfants à l'école, déguisés en Professeur Dumbledore (j'avais emprunté la barbe de St Nicolas au boulot!) et Professeur Mc Gonagall. 
Grand succès auprès des enfants mais aussi des maîtresses qui surveillaient la sortie, vous pouvez l'imaginer !
A l'arrivée à la maison, chaque enfant a son tour, après avoir répondu à une question facile sur Harry P, pouvait aller chercher une baguette, les yeux fermés (souvenez-vous, c'est la baguette qui choisit son sorcier et pas l'inverse!). 
Une fois que toutes les baguettes étaient distribuées, chaque enfant a lu son étiquette, et puis a choisi un ballon décoré du "Choix-peau" qu'il a fait éclater avec sa baguette. Il trouvait alors le logo de "sa" maison, et recevait son déguisement. 
Après avoir nourri les enfants, première activité, le cours de sortilèges. Chaque enfant a reçu son livre et l'a décoré avec une étiquette au logo de sa maison et à son nom. On les a d'abord laissés un peu découvrir les différents sorts et la manipulation de la baguette. 
Ensuite on a commencé par la première leçon : la lévitation avec la célèbre formule "Wingardium Leviosa". 
Première activité, faire voler des ballons... on a fait des "duels" pour voir quelle maison pouvait faire "léviter" son ballon (= ballon de la couleur de sa maison), et des points étaient distribués...
Toujours avec la célèbre formule, deuxième activité, faire voler une plume (comme dans le film!)
Activité qui a suscité des "oh" et des "ah"!

(Le truc est évidemment un petit aimant collé à l'extrémité de la baguette :-) et une agrafe discrètement attachée dans les duvets de la plume!) Chaque enfant a rangé sa plume dans son livret après l'activité pour pouvoir refaire la démonstration en famille)

Activité suivante : 
Le cours de potions!
Des bouteilles de différentes tailles, des bouchons en liège, et des jus de fruits de toutes les couleurs...
J'ai trouvé les étiquettes, l'idée du livre de potions et sa couverture sur les blogs de minireyve et mimi-la-bidouille
Après explication de chacun des ingrédients, chacune des équipes a réalisé sa potion... avant qu'ils puissent tous goûter toutes les potions et tenter de deviner les "vrais" ingrédients. 
Dernière activité, l'indispensable match de Quidditch sur balai !
(idéal pour faire un peu respirer les troupes!... l'avantage des capes étant qu'elles se portent très bien par dessus les anoraks!)
Oh  joie d'avoir attrapé le vif d'or !
On est rentrés juste à temps pour ouvrir les cadeaux et souffler les bougies sur le gâteau "Hedwige" e buvant encore un petit verre de jus de citrouille ou de bave de crapaud...
Je crois que Félix Potter gardera de chouettes souvenirs de cet après midi :-)