lundi 4 mai 2015

Bivouac au Sahara

C'était le clou du voyage et on en parlait depuis des semaines... S'enfoncer vraiment dans ce désert qu'on sentait, tout autour de nous...
Pas vraiment le temps pour la marche avec les dromadaires, alors cette fois on a pris l'option "confort" du voyage en 4x4... pour s'enfoncer à 65km environ du dernier village, dans cet immense Sahara de broussailles, de montagnes, de pierres et de dunes...
On est arrivés au camp... on a pris un "thé au Sahara" et puis on a couru s'installer pour assister au grand spectacle, le coucher du soleil! Gilles et Martin se sont installés sur la dune la plus haute, nous un peu plus bas...
Et puis la nuit est tombée... on a mangé à la lueur des bougies (et d'un petit appoint électrique, quand même) et puis chanté avec nos guides... :-)

 Et regardé le ciel se parsemer de plus d'étoiles que je n'en ai jamais vues... je le savais pour l'avoir entendu dire bien sûr, que c'était magnifique... mais le voir de mes yeux, c'était vraiment un moment très intense et très émouvant...
Quand il a été l'heure de se coucher, les deux grands se sont installés un lit de fortune dehors, sur la dune, avec leur père, pour continuer d'admirer le spectacle et s'endormir les yeux dans les yeux avec les constellations... Romane, Félix et moi avons sagement dormi sous la tente... 
Je me suis réveillée très tôt... 
et les couleurs étaient si magiques que j'ai été réveiller les petits pour qu'ils puissent assister avec leurs grands frères au lever du soleil...
 Les premiers rayons étaient si dorés que le sable semblait rouge... quel moment !
Après un bon petit déjeuner (l'omelette berbère, on s'en souviendra... ;-) on a repris les voitures et on est repartis en exploration... D'abord la grande dune de Chegaga, à grimper en soufflant un peu... 
Et la vue, tout là haut, sur la chaîne des dunes... avant de redescendre en courant, pieds nus dans le sable chaud... 
L'étape suivante c'était le puits, l'Oasis... celle comme dans les rêves, qui semble sortir de nulle part au milieu du désert... j'avoue qu'en y arrivant j'ai eu le coeur serré et des larmes aux yeux... 
Bon, vous l'avez compris, on a tous été séduits et plus que ça... une expérience très émouvante, magique! et des paysages si poétiques... vraiment si vous en avez l'occasion... ne la manquez pas...  

vendredi 1 mai 2015

La vie aux portes du désert

Plus que dépaysante pour nos petits citadins du coeur de l'Europe, la vie là-bas, tout au bout de la route...
Les casbah en pisé, parfois à moitié en ruine... les hommes qui passent dans les rues, ou semblent simplement attendre... les silhouettes furtives des femmes emballées dans leurs voiles... les lumières incroyables... la couleur des blés mûrs, l'agriculture "à la main", comme au 19e siècle...  et juste après, les premières dunes...
Un matin en partant chercher le pain, nous avons été interpellés par notre guide... le bus scolaire était en panne et les voitures sont plus que rares ici... les deux papas ont donc rempli d'enfants les deux voitures et ont fait plusieurs allers-retours vers l'école, à 5 km de là... Après ça les enfants nous saluaient avec des sourires bien radieux !